ECHO DE LA CAN: les panthères attendent tout le « miang » des primes

0 103

C’est chaud devant dans une tanière déjà très problématique depuis plusieurs semaines.

Une importante affaire de miang des primes crée palabre dans les rangs des fouteux du Gabon .

La participation de l’équipe nationale gabonaise a la 33e coupe d’Afrique des nations est conditionné par plusieurs éléments importants qui fraineraient encore les choses pour Patrick neveux .

Aubameyang et ses camarades attendent l’argent et encore l’argent…… et maintenant, pour jouer .

Voici la bonne doc .  » Le miang d’abord « 

HeaderOlamBanner

le non versement des primes jugées excessives par la Fegafoot créé palabres dans les rangs .

Aubameyang et ses coéquipiers refusent de faire leurs descente sur la pelouse demain lundi face aux Comores dans ses conditions.

No miang, no foot.

Ça s’appelle une préparation entachée d’embrouilles très critique.

l’ensemble des joueurs ont décidé de boycotter la séance d’entraînement prévue hier à Yaoundé pour des raisons liées aux versements des primes et autres avantages .

Les footeux réclament des primes jugées pour le moment très élevées par la fédération gabonaise de football.

Apres l’incident de l’hôtel et la crise de Dubaï , les problème sont loin d’être résolu et la situation reste inquiétante .

Au moment où les portes de la 33e éditions de la can s’ouvre en terre camerounaise , de nombreux palabres de ( gain) minent encore les rangs de l’équipe nationale gabonaise .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.