DIRECT-Ukraine : Tout Marioupol serait sous contrôle russe à l’exception du site industriel d’Azovstal

0 10

Le président russe Vladimir Poutine annonce la chute de Marioupol. Il a qualifié de “succès” la prise de contrôle par son armée de ce port stratégique en Ukraine, préférant continuer à y assiéger les derniers combattants plutôt que de donner l’assaut final. Quant aux soldats ukrainiens, ils sont toujours terrés dans la vaste aciérie Azovstal et refusent de se rendre. Avec eux :  environ 1.000 civils, femmes, enfants et des centaines de blessés, selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Cela fait 57 jours que les forces armées russes ont envahi l’Ukraine. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a d’ores et déjà annoncé que son pays va avoir besoin de “centaines de milliards de dollars” pour sa reconstruction. Un message à l’attention des Occidentaux. La bataille de Marioupol semble toucher à sa fin, avec l’annonce de Vladimir Poutine de la “libération” de la ville. Mais la prise de contrôle de l’ensemble de la région du Donbass, et d’une partie du sud de l’Ukraine, risquent quant à elles de prendre du temps. 

HeaderOlamBanner

Poutine déclare que Marioupol a été “libérée”. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que les forces russes avaient “libéré” le port stratégique ukrainien de Marioupol. Une affirmation jugée “contestable” par son homologue américain Joe Biden. La chute définitive de ce grand port industriel, devenu ville-martyre et champ de ruines, constituerait une victoire importante pour Moscou, dont l’armée a accumulé les revers depuis le début de son invasion de l’Ukraine le 24 février.

La Russie prononce des sanctions à l’encontre de personnalités américaines, dont la vice-présidente Kamala Harris. La Russie a interdit l’entrée sur son territoire à 29 personnalités américaines, dont le dirigeant de Meta, Mark Zuckerberg, et la vice-présidente américaine, Kamala Harris, en réaction aux sanctions contre Moscou liées à l’Ukraine. En parallèle, 61 personnalités canadiennes, pour la plupart des responsables gouvernementaux ou militaires, sont également visées par cette mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.