COVID-19 ET MESURES SANITAIRES DE LUTTE AU GABON / PAS DE CHANGEMENT .

0 51

En  sa  séance  du  vendredi  8  mai  2020,  le  Conseil  des  Ministres  a mis  fin  à    l’état  d’urgence  instauré  le  10  avril  2020.  Ledit  Conseil des  Ministres    a  également  précisé  que  les  mesures  sanitaires  prises dans  le  cadre  de  la  lutte  contre  la  pandémie  du  Covid-19 demeurent  en  vigueur.   

La  fin  de  l’état  d’urgence  énoncée  se conforme    au  nouveau  cadre  juridique  défini  par  la  Loi  fixant  les mesures  de  prévention,  de  lutte  et  de  riposte  contre  les catastrophes  sanitaires  qui  autorise  le  maintien  des  mesures  de riposte sur  la  durée  de  la crise sanitaire  actuelle.

Dans  le  souci  d’alléger  les  procédures,  le  Gouvernement  a  sollicité et  obtenu  du  Parlement  l’adoption  d’une  Loi  fixant  les  mesures  de prévention,  de  lutte  et  de  riposte  contre  les  catastrophes  sanitaires.

Ainsi ,  le  Ministre  d’Etat,  Ministre  de  l’Intérieur  fixe  les  populations    que  sur la poursuite du  couvre-feu  de  18  heures  à  6  heures  du  matin 

La  circulation  inter  urbaine  reste  interdite  sauf  autorisation spéciale. 

Les  rassemblements  de  plus  de  10  personnes  demeurent interdits. 

HeaderOlamBanner

 Les frontières terrestres, aériennes et maritimes, restent fermées sauf pour les cas de rapatriement des gabonais de l’étrangers, du transport des produits alimentaires,  pétroliers, gaziers et le fret

 Les débits de boisson et les autres commerces demeurent fermés

 Les motels, salles de spectacle, salles de jeux et musées demeurent fermés

 Les bars dancing, boîtes de nuit et lieux de cultes restent fermés

 Les manifestations politiques, sportives, culturelles, religieuses, syndicales et les conférences nationales et internationales demeurent non autorisées

 Les sports collectifs ou  de masse, non autorisés

 L’observation de la distanciation sociale, du port obligatoire du masque  et des autres mesures barrières restent de mise.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur rappelle enfin, que la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 requière l’implication de tous, afin de barrer le chemin à cet ennemi invisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.