COVID-19 Au GABON : le risque d’une crise alimentaire ?

0 25

l’augmentation des cas contaminés qui se chiffre apresent à pres de 18 cas inquiete dieudonne Minlama . selon lui , Les autorités gabonaises on intérêt a prendre toute la portée de la situation de par l’importance d’une éventuelle crise alimentaire qui se pointe a l’ horizon au regard de la menace du coronavirus sans cesse croissante . Monsieur Dieudonné Minlama Mintogo, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016 et Président d’Ensemble Pour la République, fait des propositions au gouvernement en guise de piste de solution intéressante.

HeaderOlamBanner

Dieudonne minlama mesure la réalité et prévoit l’avenir au moment ou la psychose et l’inquiétude s’installe dans la cite suite a l’avenement mondiale du Covid-19 qui devoile de façon importante la dépendance des Gabonais aux denrées alimentaires venu des pays voisins et leurs insécurités alimentaires « aussi, je demande au Président de la République d’élever en une urgence nationale : la définition et la mise en œuvre d’un plan d’urgence agricole ambitieux ! » 

Monsieur MINLAMA pense que ce plan d’urgence agricole ambitieux a pour ambition d’emmener le gouvernement à engager des efforts au niveau national afin d’organiser des activités autour des produits agricoles, par exemple des campagnes de planting, l’entretien, la récolte, le conditionnement et la conservation, en associant les experts et les coopératives agricoles, le tout précédé de l’étude du sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.