Conseil National de la Démocratie : 5 ans après.

0 3 268

NDAOT se plaint du bondissage de ca!

Le Président Gabonais du Conseil National de la Démocratie Séraphin NDAOT REMBOGO a déclaré jeudi derneir qu’après cinq ans de sa réhabilitation, l’organe dont il incarne n’a jamais été consulté pour avis quelconque ni par l’Exécutif ni par le Parlement, comme le suggère la loi.

« Certes, il faut convenir, le Gouvernement communique et consulte à l’occasion, c’est indéniable« ; a précisé le Président du CND avant d’inviter « les pouvoirs publics, à privilégier fortement une approche plus participative, systématique et permanente, et à intensifier leur capacité d’écoute, afin » dit-il, « de susciter l’adhésion d’un plus grand nombre de citoyens et de fédérer les énergies, dans la définition des politiques publiques, pour le bien-être social et harmonieux de tous. »

NDAOT a également déploré que les recommandations et avis portant sur d’important sujets d’actualité, formulés lors de la première session de cette année n’aient pas connu de suite de la part pouvoirs publics.

le Président NDAOT wanda sur le waze la !

HeaderOlamBanner

il s’interroge sur la considération dont ont les pouvoirs publics sur cette institution chargée de consolider la démocratie par la concertation permanente.

pour lui, c’est du bondissage

Evoquant les questions de gain de son institution, Séraphin NDAOT REMBOGO a affirmé que leurs contractions ne permettent plus le fonctionnement optimal au point de ne pouvoir plus tenir régulièrement ses sessions ordinaires. il a fait remarquer que cette deuxième session plénière ordinaire a été organisée grâce à l’implication personnelle du Premier Ministre ( owoungwé) qui a donné des instructions pour son financement exceptionnel. « Comment ce plateau d’acteurs politiques matures, du gotha politique du pays, le CND, peut-il servir de façon optimale, s’il est privé de matières et de moyens suffisants de fonctionnement ?  » s’est interrogé le patron du CND.

haa! cette deuxièmes session plénière ordinaire du Conseil National de la Démocratie se tient dans les locaux du Conseil Economique Social et Environnemental en raison de manque d’espace pour l’organisation de manifestations officielles au siège actuel du CND.

Notons que c’est l’article 2, nouveau de la loi 004/2015 sur le Conseil National de la Démocratie qui permet à l’Exécutif et au Parlement, de consulter cette institution pour avis sur des projets de textes susceptibles de contribuer à la promotion de la démocratie, au bon fonctionnement des formations politiques ou à l’amélioration du processus électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.