CONFLIT UKRAINO’RUSSE: quel impact pour l’Afrique ?

0 9

Beaucoup estiment que c’est une perte de temps et une distraction que de s’intéresser à l’actualité en cours et qu’ils ne voient pas en quoi elle a un impact sur les vrais problèmes que nous avons dans le quotidien .
Je peux les comprendre et je les excuses .

Je peux toutes fois leur dire que depuis le début de cette crise le baril de pétrole a dépassé les 100 dollars ce qui n’était plus arrivé depuis 2014 , ce matin il avoisine les 102 dollars .
Hier la tonne de blé a atteint 344 dollars .Que l’Ukraine et la Russie pèsent 29% des exportations de blés dans le monde .
Que l’Ukraine a elle seule représente la moitié des exportations en huile de tournesol mondiale .
N’est-ce pas avec les céréales et l’huile qu’on fabrique du pain ?
Il faut comprendre d’où vient la cherté de la vie et à long terme comment la maîtriser définitivement et les propositions concrètes à apporter .

Tout ce qui se passe dans cette zone doit nous intéresser du moins pour notre culture et pour comprendre les enjeux en cours qui immédiatement ont un impact sur nos pays .

HeaderOlamBanner

Au moment où on parle de Wagner , où la Russie est positionnée au Mali et juste là à côté en Centrafrique nous devons savoir que ces batailles qui nous semblent lointaines ont un impact sur l’avenir du continent .
L’ Europe aujourd’hui est convaincue qu’elle doit changer sa stratégie en Afrique parceque justement l’arrivée de ces nouveaux partenaires chamboulle tous les plans ,c’est à leurs risques et périls .
L’effet papillon est cette théorie scientifique qui prétend que le battement d’ailes d’un papillon au fond de l’Amazonie peut être à l’origine d’une tempête de sable dans le désert .
Et on ne peut empêcher aucun africain de se réjouir de voir ses oppresseurs oppressés et balbutier devant l’ennemi désigné .
Alors je dis que nous devons regarder ,nous cultiver , apprendre car les évènements entrent dans l’histoire et l’histoire nous enseigne à ne pas commettre les mêmes erreurs .

C’est la maîtrise de l’histoire qui pousse la France et les USA à ne pas envoyer leurs hommes .
L’histoire nous enseigne que les USA avaient envahi l’Irak , que la France et Sarkozy avaient attaqué la Libye et ils ont eu le temps de faire le bilan clair de l’échec de leurs manœuvres et les pertes au sein de leurs armées .
Ils savent ce qu’ils peuvent perdre en Russie .
Les hommes sages voient le mal de loin car on dit que si l’histoire ne t’a pas enseignée tu es condamnée à la revivre .
Après les évènements de 90 et même juste là en 2016 est-ce nous avons ensemble appris de l’histoire ? J’en doute !

Dans tous les cas si nous savons mettre quelques fois nos préoccupations de côté pour faire des challenges Boupendza et autres ,je ne vois rien de mal à me cultiver et à débattre d’enjeux aussi importants surtout que c’est pas incompatible avec nos revendications sur l’amélioration des conditions de vies que nous défendons au quotidien et que nous continuons de défendre avec les moyens en notre disposition .

#PAO/ PUISSANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.