COVID-19 :urgence 2ème vague au gabon.

0 126

En introduction lors de la conférence de presse du gouvernement de ce samedi 23 janvier, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda a annoncé que le Gabon était sous le coup de sa deuxième vague de covid-19. Une situation qui à ce jour est très préoccupante face à la recrudescence du nombre de cas positifs, les autorités ont donc entrepris un renforcement du dispositif sanitaire.Ces mesures ont été édictées à l’ensemble de la population.

Contrairement à ce qui se disait sur le renforcement des mesures, les membres du gouvernement ont annoncé à tour de rôle dans leurs propos les nouvelles dispositions qui seront mises en vigueur dès le lundi prochain.

Il s’agit entre autre du changement des heures du couvre-feu, de la mise en vigueur des sanctions pour les contrevenants qui ne s’appliqueront pas au respect des mesures barrières en particulier le respect de la distanciation sociale, le port du masque, la limitation des regroupements et l’ouverture de certains lieux de rassemblement tels que les bars, les snack et club dancing.

HeaderOlamBanner

Il faut noter que l’heure du couvre feu s’appliquera désormais de 20h à 5h du matin les sorties dans ces heures ne se feront qu’en cas de force majeur. Pour veiller à celà les forces de l’ordre érigeront des point de contrôle dans les points d’entrée et de sortie des communes et des quartiers.

La stratégie du gouvernement pour cette deuxième vague de contamination, est multisectorielle.Il s’agit ici pour les autorités de passer au crible chaque secteur sanitaire, économique, sociale et éducation.L’ensemble de ces secteurs déclinent plusieurs mesures qui prendront effet au début de la semaine prochaine.

Soucieux du bien-être des populations, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a instruit le Premier Ministre à mettre en place un certain nombre de mesures qui permettront à notre pays de ne pas atteindre la catastrophe sanitaire.À l’heure où le monde entier est tenu en haleine face à la mutation du virus de la covid-19. Le Gabon s’active dans la lutte contre cette pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.