AFFAIRE RAMBO : selon Alain Gauthier Mvomo.

0 7 656

PAR Alain Gauthier Mvomo / ACTIVISTE OILITIQUE

Affaire Léandre NZUE, le maire de Libreville :
Mon point de vu, entant que leader d’opinions…

Aussi nuisible que soit la mauvaise herbe. Son rôle, pour lequel Dieu a permis son existence, est aussi important, dans la nature.

A son arrivée à l’hôtel de ville de Libreville, Monsieur Léandre NZUE s’était déjà montré irresponsable, et immature, a cause de son operation « Liberez les trottoirs », qui a été sa première action en tant que maire.

Cette opération, dite Liberez les trottoirs, qui ressemblait bien à une décision politique salutable dans la forme, à cause de son caractère sécuritaire, dans le fond ne l’était pas car, à cause de son mensonge, le temps nous révéla qu’elle était pur manipulation, et pur escroquerie politique de la part de notre grand Maire adoré, où devrais-je dire: notre grand-mère adorée, Leandre NZUE. 

La communauté commerçante, aux premières heures de gloire du fils de NKEMBO a la mairie centrale, était sous le choc, à la seul vu des premeire actions de leur édile.

Marchandise expropriés: tables cassées , femmes déshabillées et humiliées, argent perdu et stocks de marchandises brûlées, était la marque de fabrique de notre regretté Maire, décidément!

Malgré que cette histoire avait coulé beaucoup d’ancre et de salive dans tout le gabon entier, notre pyromane de la commune de libreville ne s’arrêta pas là. Il continua à terroriser les pauvre commerçants, oubliant qui l’avait mis là, ou il était arrivé, en les obligeant à payer des taxes dépassant parfois l’entendement humaine.

Nos mamans, qui ne voulaient que vendre leur produits pour manger et faire à manger leur famille à leur famma. Qu’avait-il de si urgent à les débarrasser des trottoirs, alors qu’on sait qu’il nya pas assez d’espace appropriés pour les commerçants, pour les contenter, et avec une telle agressivité ? Je me m’étais posé, cette question.

Voir un maire, de surquoi fraîchement élu par le même peuple qui vient de lui voter, se comporter de la sorte contre ses électeurs, est tout simplement égoïste, méchant, et fâcheux. Quel être humain, digne, se comporterait aiinsi avec ses semblables , qui lui soutiennent pourtant? Cracher sur les électeurs qui vous ont permis d’être là ou vous êtes, demande une animosité sans pareille, un l’opportunisme véreux, contraire à toutes les religions sauf à celle du Diable. Franchement , je ne comprenais pas pourquoi il l’avait fait?

Et au fur et à mesure qu’il s’obstinait dans son élan, je me disait: est ce que ce monsieur fait vraiment la politique du chef de l’état, Ali bongo ondimba ? Vraiment la fait t-il ?!

Pir, le jour que le maire Leandre NZUE était passé à derrière la prison, au carrefour , chez moi… là, c’était la fatale! Je me sentais désabusé et faible de ne pouvoir rien y faire, mes mains étaient comme liées, pour stopper hémorragie Leandre NZUE.

La barbarie, la haine, et tout ce qui s’ensuit, étaient à leurs combles, à leur paroxysme. Et les forces s’opposèrent , sans merci, jusqu’à ce que des arrestations de mamans suivirent, et Leandre NZUE, sans le moindre remords pour ces mamans qui travaillent dure pour leurs progénitures, et sous le soleil brûlant, est resté ferme et zen. Notre pitoyable maire de la commune de libreville, savourant sa victoire, mais pas la guerre, a ce moment là planait de plaisir.

j’étais là, sans pouvoir rien n’y faire, si ce n’est que soutenir moralement mes mamans, qui s’étaient battues comme de vrais femmes gabonaises pour la justice, l’honneur et l’égalité chance prôné par le chef de l’état lui-même.

HeaderOlamBanner

Je vous raconte cette histoire, pas pour exprimer ma joie de voir ce qui arrive à notre Maire. non!
Je vous la raconte, Plutôt pour attirer l’attention de tous, sur les débordements de nos propres choix. Toutes les personnes, autours du chef de l’état, qui croient encore aux largesses de la cours du roi petaud d’antan, et bien qu’ils ouvrent les yeux, nous ne s’y sommes plus, cette époque est derrière nous!

Le chef de l’état actuel s’appelle Ali bongo ondimba , pas Omar bongo ondimba, et il attend les résultats de vos service aux gabonais, pas à vous servir. Celui qui ne le comprend pas, il aura gain de cause à ce qui lui arrivera. Tout a changé, cest sur!

Ceux qui pensent qu’ils sont indispensables et intouchables, parcequ’ils sont auprès de son excellence monsieur le président de la république Ali BONGO ONDIMBA, et bien vous vous trompez amèrement…

Le président vous fait confiance, et vous vous abusez de lui, est-ce correct ? Nonnnnnnn!

Conséquences : on retrouve les autres à sans famille. Et on se demande pourquoi c’est moi que ça arrive?

Monsieur le maire Leandre NZUE, j’aurais aimé sauter de joie pour votre malheur, parceque je n’ai pas oublié cette épisode de l’histoire de votre commandement a la mairie centrale, contre mes mamans à derrière la prison, mais je ne le peux pas. Car, comme le dit les saintes ecritures: nul ne doit porter un jugement à l’autre. C’est Dieu qui juge. Fin de citation.

Le jeune leader d’opinions, a l’époque très proche de l’opposition radicale, que j’étais, t’aurais bien rigolé dessus et caricaturer grave, et sans vaseline!

Mais parceque j’ai mûri, et surtout parceque j’ai compris, que je ne le peux…
Le problème, dans les actes que tu as posé contre le peuple gabonais, ce n’est toi mais ton incapacité à être un vrai homme politique, ton incapacité à être un vrai maire de la commune de Libreville et un vrai patriote au service de sa population, au service des gabonais , pour le président de la république chef de l’état.

On ne se rit pas de celui qui traverse le fleuve, si on ne la pas encore traversé nous-mêmes, Dit l’adage…

Et c’est pourquoi , en toute humilité et en toute citoyenneté, parceque je suis croyant de la grandeur de Dieu qui sauvera notre gabon, j’implore son pardon afin qu’il puisse toucher le cœur du président de la république, qu’il puisse te pardonner. Ensuite, je demande également aux mamans , meurtris dans leurs chairs à cause de toi et tes possessions malsaines, de te pardonner au nom du tres haut.

Son excellence Ali Bongo ondimba, qui est le père de tous les gabonais, ta instruit a faire le bonheur des gabonais, et tu l’as trahi, a toi de te repentir maintenant…

« Sauvons le septennat de la jeunesse, pour que 2023 soit meilleur!

Alain gauthier MVMO, j’assume !

AKOMABATOR, MONG Y’EGONG ZOK MEBEGUE…. MALÉ

ABIMETÉ !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.