AFFAIRE LANDRY WASHINGTON : la liberté provisoire.

0 84

Landry est dehors!

La decision de la cour d’appel de Libreville est en faveur de Landry pour une remise en liberté provisoire.

L’activiste gabonais proche de Jean Ping s’était rendu coupable d’outrage envers le chef de l’État au lendemain de la présidentielle de 2016 au Gabon.

Malgres sa remise en liberté provisoire, Landry Washington devra, à nouveau comparaître devant les tribunaux pour répondre du crime d’outrage au chef de l’État.

Landry Washington avait manifesté une attitude assez brutale du point de vue du language via ses publications sur la toile au sortir des élections présidentielles de 2016.

HeaderOlamBanner

Résident aux états-unis d’Amérique, landry aurait cru être protégés par sa double nationalité . Il fut pris à l’aéroport de Libreville à son arrivée au Gabon aux lendemains des élections présidentielles.

Débute alors, le feuilleton judiciaire Landry Amiang Washington.

Il semblerait que l’affaire du compatriote soit sur le point de connaître son épilogue.

La cour d’appel de Libreville venant de se prononcer pour sa remise en liberté provisoire.

Landry Amiang Washington devra, tout de même, se présenter devant les juges pour outrage au président de la République.

Quoique beaucoup de personnes craignent que ce dernier ne se soustrait à la justice après sa relaxe par les pandores.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.