Encore une histoire de sexe dans la région légendaire des hommes et femmes adeptes de la danse ikokou .

Monsieur SERGY Engone résidant à mouila mangondo , Gabonais de 25 ans, est depuis quelques jours a ngata à la prison civile de Mouila pour une affaire de viol et abus sexuel sur 2 petites mounas de son kwatt. 

Je lâche la doc ! 

Engone aurait abusé sexuellement des deux mounas de ses voisins à qui ils donnaient des cours parfois.

Respectivement âgées de 8 et 10 ans, les deux petites fillettes seraient devenues les objets des jeux sensuels d’engone.

Affaire de “pipe”

C’est le procureur de la République devant lequel il a été présenté qui l’a déféré le 10 janvier dernier.

HeaderOlamBanner

Haaaaa! Affaire de mourangou dans mouila mangondo .

Ça se dit que les faits remonteraient au mois de novembre 2021 quand Sergy Engone fonce chez la famille Constant Yves où habitent les deux enfants.

Un jour en visite , il boit le vin a pas la peine ,  il  approche les deux fillettes  sous le prétexte de leur donner un petit coup de pouce dans leurs devoirs en case .

 Assis à l’extérieur les parents ne se doutent de rien .

 Puis , Sergy Engone maîtrise les petites  vers un pivot calme et discret pour demander aux deux petites de satisfaire sa libido.

 Pendant qu’il abuse de celle de 8 ans, il exige à l’autre de monter la garde.

Serges en aurait fait une habitude sans savoir que la plus grande des fillettes n’allait pas tarder à lâché la doc aux parents .

Lesquels ont aussitôt engagé une action judiciaire contre le  présumé délinquant sexuel qui aime la “pipe” 

 L’ enquête préliminaire sur  Sergy Engone est en cours afin de mieux cerner les motivations de l’homme et la véracité des faits .

Haaaa!   Affaire de “pipe” dans mouila créé le buzz dans nos maquis de moussoungou ici…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *